Festival de bande dessinée Wattrelos

4ème édition 6 et 7 octobre 2018

Batman file en Suisse

Je commence la première rubrique de l’année par cet album qui est une bonne surprise.

En effet Dargaud s’est associé avec DC Comics pour confier à des auteurs francophones l’adaptation d’histoires mettant en scène leurs personnages. Et à tout seigneur, tout honneur, c’est Enrico Marini qui s’y colle avec ce récit inédit du justicier de Gotham. Pas d’énorme surprise dans la narration, on retrouve bien le style de Marini et l’univers familier du Batman avec ses personnages secondaires : Alfred, Commissaire Gordon, Killer Croc. Le Joker est fidèle à lui-même, plutôt traité de manière classique par Marini, de même que sa copine Harley Queen mais c’est incontestablement avec Catwoman que le dessinateur suisse réussit à nous charmer.

MariniCat

Son Batman est fidèle à l’adaptation cinématographique, massif comme Ben Affleck dans les derniers films. Sans surprise c’est le Joker qui se taille ici la part du récit la plus importante. Marini se sort plutôt bien d’un exercice de style auquel il a pris visiblement beaucoup de plaisir. Une femme prétend que Bruce Wayne est le père de sa fille. La dite fille sera enlevée par l’ennemi intime de Batman qui va devoir la retrouver et faire toute la vérité sur cette histoire de paternité. Le joker, plus fou et cruel que jamais fera tout pour mettre des bâtons dans les roues de sa bat-moto.

joker

Il s’agit d’un récit en deux tomes qui plaira assurément à la fois aux fans du super-héros et à ceux de Marini, chacun y trouvera son compte.

Couv_313305

Batman : The dark prince charming T.1 par Marini, Dargaud Editeur

Jeff