Festival de la BD

3ème édition

Retour sur Le député

LE DEPUTE 1

Corinne vous en a déjà parlé il y a quelques semaines sur le blog mais comme je n’avais pas lu l’album à ce moment, j’aimerai revenir sur « Le député » par Al Coutelis et Xavier Cucuel. Dans la préface le lecteur apprend que c’est Jean-Louis Debré qui a aidé les auteurs à se diriger dans les méandres de l’assemblée nationale, l’idée étant de proposer un album qui expliquerait aux lecteurs les rouages de la «noble assemblée ». Le dessin de Coutelis, brillant et efficace, sert parfaitement le récit. D’une grande lisibilité ses cases nous dévoilent le parcours d’un député élu un peu malgré lui. Jean-René Galopin est un médecin de campagne qui succède à son père en tant que maire d’un village du Sud-Ouest. Le hasard des élections fait qu’il se retrouve élu député après avoir battu un membre du front national. Pour lui va alors commencer un parcours initiatique où il fera des rencontres singulières. Certains « collègues » l’aideront à mieux appréhender la fonction de député, d’autres lui mettront d’inévitables bâtons dans les roues. On découvre ainsi comment fonctionne l’assemblée nationale. Ses salles grandioses mais aussi ses bureaux avec lit étriqué, ses restaurants, sa poste, sa bibliothèque mais aussi ses cessions interminables dans la nuit, ses commissions bidon dont la plupart semble se foutre. Les auteurs nous  guident de page en page et cela fonctionne plutôt bien. On découvre aussi que malheureusement magouilles, conflits d’intérêts et copinages sont toujours autant d’actualité. Mais c’est toujours bien d’en être informé, à défaut de pouvoir y remédier.

depute_1

On se rend compte aussi à quel point il est souvent difficile pour un élu de concilier la vie privée, celle sur le terrain et celle à l’intérieur de ce microcosme politique. Au fur et à mesure des pages, Galopin devient de moins en moins attachant, gagné par le désir de notoriété, miné par les pressions de différents lobbys. La fin de l’album est un peu abrupte, il semble désabusé et on ne sait pas vraiment s’il y aura une suite à ce premier tome. Je suppose que c’est une volonté des auteurs. Le plaisir de la lecture est, en tout cas, bien présent.

Un reproche toutefois à l’éditeur, le style de Coutelis ne nécessitait pas vraiment de concevoir un album couleur cartonné assez cher finalement. L’album fait 152 pages mais parfois on trouve de grandes doubles pages inutiles avec une vignette unique qui font un peu remplissage. Un album noir et blanc broché petit format aurait été, à mon avis, moins onéreux et tout aussi efficace tant le dessin de Coutelis atteint une perfection stylisé dans cet album.

A découvrir si le monde de la politique vous intéresse…

Le Député par Al Coutelis et Xavier Cucuel, éditions Grand Angle

Jeff