Festival de la BD

3ème édition

Festival de Wattrelos – Auteurs 2017 : Al Coutelis

Al Coutelis sera présent en dédicace les 7 et 8 octobre prochains au Festival de la BD de Wattrelos.

PHOTO

Nous aurons la chance d’accueillir le dessinateur Alexandre Coutelis (« Le Grec », « Di Cazzo », « Tanguy et Laverdure », « Bienvenue à Welcome Land », « A.D Grand-Rivière»…) pour son nouvel album « Le député ». Un dessinateur dont Uderzo citait les qualités en exemple « dans un monde de l’édition dominé par des récits nombrilistes dessinés du pied gauche ».

TANGUY

Alexandre Coutelis publie ses premiers travaux dans « Pilote » en 1971, puis signe des illustrations dans « L’expansion »,  »Lire »,  »Le Nouvel Observateur »,  »Science et Vie »,  »L’Humanité », etc. Il crée le strip Giombax le VRP pour la presse de province en 1975, reprend Superdupont dans  »Fluide Glacial », puis dessine Le Cimetière des Fous avec Rodolphe en 1984 dans  »Charlie Mensuel ».

Un album qui a une sacrée histoire puisque le tome 2 est sorti en … 2015 !

SARGASSES

De 2006 à 2010, Al nous raconte les enquêtes d’un inspecteur qui ne supporte pas sa hiérarchie : Le Grec. Theophanos Papoutsonoukadar, plus connu sous le nom de Théo Pap alias Le Grec, est un flic à principes. Mais malgré sa tendance marquée à l’insubordination, le Grec est un bon flic ; incorruptible, coriace, opiniâtre. Un flic qui n’aime, ni la pègre, ni les ripoux.

LE GREC

En 2017, Al Coutelis publie deux nouveautés.

Nous, forcats du tour de France aux éditions Le Troisième homme.

TOUR FRANCE

Un superbe album dont parle le scénariste, Jean-Paul Rey :  « Derrière chaque coureur se dissimule un homme, sous chaque maillot bat un coeur. Inspiré par les dessins forts et vrais d’AI Coutelis, je suis parti à la découverte de ces hommes, j’ai cherché à entendre les battements de leur coeur. Ces coureurs furent parmi ceux qui s’élancèrent à la conquête des premiers Tour de France. Ils étaient portés par une foi inébranlable – « Je crois en moi, mon Dieu ! ». Aucun des faits de courses rapportés ici, fut-ce l’anecdote la plus saugrenue en apparence, ne relève de notre imagination, mis à part le seul personnage d’Antonin, le rêveur du Mas »

LE DEPUTE 1

Le Député avec Xavier Cucuel au scénario, (Grand Angle) aurait pu passer pour un album opportuniste s’il n’avait été conçu bien avant les législatives dernières , On ne peut s’empêcher néanmoins de faire un parallèle avec le vécu des nouveaux députés LREM entrés au Palais Bourbon avec la vague macroniste.

En résumé : Jean-René Galopin est médecin de campagne en Aquitaine. Maire d’un village de 350 habitants, il décide de tenter sa chance dans la course à la députation. Contre toute attente, ce candidat sans étiquette est élu pour siéger à l’Assemblée nationale. Comme il s’était engagé dans cette législative partielle par bravade plus que par réelle ambition, Jean-René Galopin doit tout apprendre sur le tas. Et très vite. Il ne dispose d’aucun parti politique en mesure de le soutenir. Dans les premiers jours, le jeune élu de 41 ans se perd dans les couloirs du palais Bourbon. Le nouveau député va néanmoins peu à peu s’habituer à ce monde qui lui était jusqu’alors totalement étranger. Soutenu par un mystérieux mentor, il apprend tous les rouages de l’Assemblée nationale, de la meilleure façon de se faire remarquer aux accointances les plus compromettantes.

 

Al Coutelis excelle dans le dessin réaliste (Il a par exemple réalisé un album de Tanguy et Laverdure) et maîtrise tout autant le  style semi-réaliste teinté d’humoristique (Bienvenue à Welcome Land, Di Cazzo). De belles dédicaces en perspectives !

 

 

Corinne