Festival de bande dessinée Wattrelos

4ème édition 6 et 7 octobre 2018

Auteurs 2016 : Christophe HENIN

Nous vous avons déjà présenté leurs nouveautés, ou parlé d’eux au détour d’un coup de coeur… Les voici maintenant en présentation plus formelle…. Eux, les auteurs qui nous font l’honneur de se joindre à nous lors du Festival de la bande dessinée de Wattrelos, les 8 et 9 octobre 2016.

christophe henin photo

Depuis toujours attiré par le dessin et la bande dessinée, Christophe Hénin a suivi des études scientifiques puis a obtenu un diplôme de designer produit. Il a collaboré ensuite avec le studio Climax Comics et a été ensuite choisi par les éditions «Réflexions» pour adapter en BD une nouvelle basée sur le personnage de «The Crow».

CHRISTOPHE HENIN CROW

Il est également l’auteur du one shot « Semaine entre potes ».

CHRISTOPHE HENIN SEMAINE ENTRE POTES

Mais il sera, au Festival de la Bd, le représentant de nos super-héros français ! Puisque Christophe est le dessinateur de 3 « Garde Républicain », le super-héros créé par Thierry Mornet, alias Terry Stillborn (tomes 2, 5 et 6).

CHRISTOPHE HENIN LE GARDE 2

Pour rappel, c’est en novembre 1980 que Thierry Mornet créa le Garde Républicain dans le cadre d’un concours pour le magazine Mustang. Il aura fallu attendre 23 années pour que le personnage revienne au premier plan.

 

Christophe Hénin a rencontré Thierry Mornet grâce à un ami commun, Philippe, l’un des organisateurs de la convention « Génération Star Wars et Science Fiction », en 2011. « Terry était là pour accompagner Doug Wheatley, et il a eu la gentillesse de prendre un moment pour regarder mes books. Un ou deux mois après, il m’a contacté par mail pour savoir si je serais intéressé pour faire une illustration pour un super héros qu’il voulait ressortir de ses cartons. Le personnage n’ayant pas de design définitif, j’ai commencé par lui envoyer une vingtaine de designs différents, sur différentes époques, pour savoir lequel lui plairait le plus. Là, il a flashé sur l’un d’entre eux, qui lui a donné une idée d’un récit situé en fin des années 60-début 70. Et on est partis là-dessus ».

CHRISTOPHE HENIN 1

Quand on lui demande quelles sont ses influences, Christophe cite : John Romita Sr et Jr, Tom Palmer, Jack Kirby, Gil Kane, Steve Epting, Ron Garney, Ron Lim, Jim Lee, Mark Bagley, Joe, Adam, Andy Kubert,… No blem… Thierry Mornet a fait le bon choix !

 

Le garde Républicain est un super-soldat français, dont le titre et le costume dissimulent un individu différent à chaque génération – avec comme point commun d’être le défenseur des valeurs de notre pays. Loin de n’être qu’un CaptainAmerica français ou une caricature de héros patriotique, le Garde républicain interroge nos valeurs et est le reflet de notre histoire. Ainsi, durant la Seconde Guerre Mondiale, il y eut deux Gardes républicains : un résistant et un vichyste – miroir de la dichotomie de la France à cette époque troublée.
La série du Garde républicain est une sorte d’anthologie mettant en scène différentes versions du personnages à diverses époques, afin d’explorer le passé de notre patrie sous un angle métaphorique.

Pour sa part, Christophe a choisi de représenter dès le deuxième numéro un Garde évoluant à la fin des années 1960, juste après les événements de mai 1968. J’avoue que c’est ma version préférée et celle que j’ai choisie d’ailleurs de représenter pour l’exposition « Super-héros français ».

CHRISTOPHE HENIN LE GARDE 3

Un superbe numéro avec des scènes de combat magnifiques !

Christophe précise : « Le côté « Icône national » n’est pas évident à gérer, car autant aux États-Unis, un type habillé en Bleu-Blanc-Rouge symbolise le Patriotisme dans tout ce qu’il y a de plus noble, autant en France, on a du mal avec ça… »

Pas d’ambiguïté avec la série : on y défend la Justice sans aucun relent de nationalisme. D’ailleurs le sidekick du Garde, la Marianne, s’appelle Alima Berzaïm.

Et puis… c’est bien français ça, de chercher la petite bête partout. Et si on prenait les histoires de super-héros pour ce qu’elles sont : des histoires de super-héros. On y parvient bien avec les blockbusters américains (non, non, n’y cherchez pas le moindre zeste de second degré !). Alors pourquoi pas avec nos encapés français ? Essayez avec le Garde Républicain : il y a tout ce qu’il faut d’action et d’humour !

 

Corinne