Festival de bande dessinée Wattrelos

4ème édition 6 et 7 octobre 2018

Elle vaut bien deux albums : Alexandra David-Neel

ALEX PHOTO

Alexandra David-Neel est assurément une femme incroyable ! Exploratrice, philosophe, reporter, féministe, cantatrice, anarchiste, bouddhiste et franc-maçonne. Dans les années 20 du siècle dernier !!! Morte à 101 ans. Et l’année de son dernier anniversaire, elle demande le renouvellement de son passeport… J’adore !

Elle fut, en 1924, la première femme d’origine européenne à séjourner à Lhassa au Tibet, exploit dont les journaux se firent l’écho un an plus tard et qui contribua fortement à sa renommée, en plus de ses qualités personnelles et de son érudition.

Alors, elle valait bien deux albums !

ALEX UNE VIE 1

Une vie avec Alexandra David-Neel de Mathieu Blanchot et Fred Campy (grand angle) est prévu en dyptique. Il s’agit d’une adaptation du livre de souvenirs publié en 1973 chez Plon par Marie-Madeleine Peyronnet, sous le titre « Dix ans avec Alexandra David-Neel ». 1959.

alex madeleine

La vraie Marie Madeleine

ALEX UNE VIE 3

La Marie-Madeleine de papier

La jeune Marie-Madeleine entre au service d’une vieille femme despotique : Alexandra David-Néel. Dans la villa de Digne où s’entassent les souvenirs de 14 années passées en Asie, Marie-Madeleine se retrouve plongée dans la vie exceptionnelle de l’aventurière.

alex une vie 2

Un angle original, traité de façon originale puisque c’est le « présent », lisez le quotidien d’Alexandra et de Marie-Madeleine, qui est dessiné en noir et blanc, alors que les flashbacks tibétains sont en couleurs. Et qu’elles sont belles ces planches souvenirs !

ALEX PERISSIN COUV

Le second album consacré à l’exploratrice vient également de sortir (chez Glénat). Les Chemins de Lhassa, de Christian Perrissin et Boro Pavlovic est cependant une bio de facture plus classique, dans la collection EXPLORA de l’éditeur. Le plus de l’album : une très belle mise en couleur.

ALEX PERISSIN 1

Gyantsé – Tibet, mai 1924. David MacDonald, agent de l’empire britannique, reçoit la visite d’un jeune lama et d’une européenne. Voilà 13 ans qu’Alexandra David-Néel parcourt l’Asie, accompagnée d’Aphur, son boy devenu fils adoptif. Un voyage hors-norme à la découverte de civilisations et de cultures qui dépassent l’Occident. Elle a rencontré des rois, des Maharajas, et même le Dalaï-Lama en personne ! Point d’orgue de son périple : elle a séjourné à Lhassa, la ville interdite, pendant plusieurs mois, déguisée en mendiante. Une prouesse qu’aucune Occidentale n’avait accomplie avant elle…

Ma conclusion : avantage Blanchot-Campy !

 

Corinne